“L’enchantement des jours à la dérive”, Récital poétique chanté, et enchanté

“Chanter la joie de se déprendre du monde, le contempler, pour mieux le comprendre, pour mieux l’aimer.” 

“L’enchantement des jours à la dérive” est une création impromptue à deux voix née de la rencontre et de l’amitié entre une chanteuse lyrique éprise de poésie et un poète mélomane amateur de  textes inspirés…

anne-cheriez-2.jpg

http://anne-cheriez.net/blog/

Pour le bonheur des mélomanes, Anne Cheriez et son violoncelle enchanté nous a rejoint. Ce qui fut duo est aujourd’hui Trio…  Bienvenue Anne.

EXTRAITS VIDEO du récital du 23/01/11 sur le lien:

L’enchantement des jours à la dérive

Récital du 23 Janvier 2011:

recital-du-23-janvier-phot.jpg

ATTENTION: LE RECITAL DU 23 JANVIER COMMENCERA A MIDI (et non pas 11h30) DANS LA CHAPELLE

Récital du Lundi 20 Décembre dans la chapelle du Forum 104:

m-c-20-decembre-2010-web.jpg

m-c-chapelle-du-forum-20-decembre-web.jpg

Accompagnement au violoncelle: Anne Cheriez:

anne-chapelle-du-forum-web.jpg

Recital du 20 Novembre dans la bibliotheque du Forum:

enchantement_8-2-web.jpg

Recital du 24 Octobre sous la Verriere:

lenchantement-verriere-1-web.jpg

lenchantement-verriere-2-web.jpg

COMMENTAIRES:

sylvie-h-carte.jpg

“J’ai savouré cette soirée comme on savoure un mets rare et précieux. Je vous livre un commentaire que vous pourrez mettre sur votre site si vous le souhaitez, de ma part:

“Merci pour ce jaillissement d’Or et de Lumière, pour ces mots vibrants d’Amour et ce chant à l’intensité envoûtante, rehaussés de somptueux silences - Un pur moment de grâce.” 

Sylvie Haraux (Paris).

____&&____

“Chaque instant a résonné pour moi.

Vos mots me sont apparus essentiels, vitaux, simples, réels, apaisants, universels.

Le choix des extraits de textes est subtil. Liés, ils forment un poème.

Claudine était en grande forme vocale.

Et aussi l’appui du violoncelle, juste et discret, avec ce son grave qui me plait tant.

Votre hommage à Laurent Terzieff est un hymne à la vie, et pourrait inspirer ceux qui cherchent des explications là ou il n’y en a pas, là où la vie ne demande qu’à s’exprimer.

J’ai trouvé la représentation si belle que j’ai choisi de partir dés le tombé de rideau pour garder ce que j’avais reçu, éviter le risque des banalités, même si le pot de l’amitié me tentait.

Valérie Farge (Paris)

____&&____

“Merci pour cette belle soirée pleine de bonheur, pour cette chaude amitié qui chemine avec nous.”

Nicole Rouault (Paris)

____&&____

My visit to Paris was made of that too… A Chapel hosting an offering of, at time, almost intolerable goodness and beauty! “Endurer, disséquer ou chanter…”
Thank You Marc ! Thank you!

g-c-miniature.jpg

Graziella Curreli (Haarlem, Pays-Bas)

____&&____

Comme dans une collection privée d’œuvres d’art, on percevait le fil conducteur qui permettait de se promener dans la poésie en tenant la main du récitant. Trés trés beau ce récital, j’ai beaucoup aimé!! Un grand merci.

edgar-s-web.jpg

Edgar Saillen (Paris)

____&&____

“J’ai aimé ce que vous avez dit, comme vous l’avez dit. Les textes lus, vous les portiez comme un gant de poésie! J’aime ce que vous lisez, et la façon dont vous lisez… Vous vous tenez légèrement en retrait pour ne pas faire de l’ombre aux textes, c’est trés discret, presque imperceptible à l’oeil nu…  Qu’un lecteur à haute voix se montre assez absent sur scène mais pas trop, juste assez, eh bien, il n’y a plus de lecteur à haute voix, ni d’auteur, ni même d’auditeurs, il y a juste la poésie, la poésie de la vie, et quand par chance cela vous tombe dans les oreilles, parfois, cela peut vous toucher au coeur.”

Fred Mallon (Paris)

____&&____

J’ai été transporté par ce récital, que ce soit par le jeu de l’archet, les vocalises au rythme du bendir, et la voix du poète qui nous transporte et nous élève. Nous sommes rentrés comblés. Il était difficile Lundi matin de quitter ce monde universel, cette symbiose, où chacun s’épanouit, se trouve. J’y suis donc resté, et je m’en félicite, cela m’a permis de rester immergé dans l’ÊTRE-BIEN. La séquence musicale qui a suivi “Au Jardin du Chagrin fleurait le romarin” m’a envahi d’un frisson puissant des pieds à la tête.

Jacques et Line Croissant (Nancy)

____&&____

Cette création de « l’enchantement des jours à la dérive » est un régal. La poésie, le chant, le violoncelle, dans une subtile harmonie, dévoilent l’invisible et ouvrent sur l’infini. Que du bonheur! Merci à vous trois.
Jean-Marie Massot (Cap Saint Martin)

____&&____

Pour recevoir l’intégralité du florilège ou les références musicales, vous pouvez nous contacter: Claudine Cheriez, c.cheriez@free.fr ou Marc Bouriche, marc.bouriche@wanadoo.fr

flyer-recital.jpg

recital-poetique-du-23-janv.jpg

29 Janvier 2011: Un week-end en Bourgogne avec Cap Saint Martin:

flyer-recital-poetique_le-c.jpg

cap-st-martin.jpg

 lenchantement-charny-2-web.jpg

lenchantement-charny-4-web.jpg

Final du récital offert à Cap Saint Martin

pontigny-1.jpg

pontigny-2.jpg

pontigny-3.jpg

pontigny-4.jpg

Abbatiale de Pontigny

Depuis le siècle des lumières la Poésie en terre de France est devenue au fil du temps la parente pauvre des arts majeurs. Ici ou là on la soupçonne d’hermétisme, ailleurs on la dit complaisante, on l’accuse même parfois d’imposture et, insulte suprême par les temps qui courent, elle n’est pas rentable. Elle est surtout mal comprise ou mal aimée et c’est un peu la même chose.

poete-pauvre-web-2.jpg

Mais rassurons-nous, elle survit à ce mauvais procès, elle en a vu d’autres, elle n’en sort pas le moins du monde humiliée puisqu’elle est humble par nature: elle ne prétend rien ni à rien, elle se contente de voir la face cachée du monde.

poete-bronze-web-2.jpg

Un grand poète s’est éteint le 2 Juillet 2010, il nous dit d’elle 2 ou 3 choses:

“Pour que le comédien soit véritablement un passeur et non seulement un “bien disant” (comme on le dit péjorativement), il faut qu’il ait envie de nous faire partager, comme on partage un secret, le plaisir rare qu’il a éprouvé en découvrant un poème, même si cette découverte est ancienne. Cela suppose que le comédien ne peut dire que les poètes qui occupent une place privilégiée dans son esprit.

laurent_terzieff-web.jpg

Il faut qu’il sache nous transmettre son émerveillement, que sa voix et sa diction s’ouvrent sur un paysage de mots d’où s’élève un chant, avec son rythme, ses couleurs, ses silences, que ce paysage soit le lieu du poème où l’auditeur pourra se promener en toute liberté, choisissant lui-même ses chemins, quitte à les tracer lui-même,… quitte aussi à s’y perdre.   LT 

laurentterzieff-2-web.jpg

“Dans la poésie, l’homme cherche cet autre qui gît dans le coeur de son coeur, plus lui-même que lui, et pourtant inconnu, le moi profond de son être, (…) dépasser les frontières de son moi personnel, crever l’opacité de sa peau qui le sépare du monde.”    LT

terzieff_laurent.jpg

Laurent Terzieff

Iconographie de Laurent Terzieff par Louis Garden (Source: Wikipedia)

“La poésie n’est pas un supplément d’âme, ce n’est pas non plus la raison en vacance ou quelque chose que l’on ajouterait pour “faire joli”, c’est une ouverture vers cette face invisible du monde qui nous relie à tout et à tous et qui réconcilie toutes choses.”

____&&____

“L’enchantement des jours à la dérive” est un hommage à la mémoire du poète disparu,

LAURENT TERZIEFF

Une production de:

Couleur-Compagnie

http://www.ooui.org/couleur-compagnie/recital-poetique.html

recital_poetique.jpg

…nous embarquions pour un voyage aux confins du temps…

claudine-cheriez-5.jpg

www.claudine-cheriez.net

Claudine Cheriez, mezzo-soprano: chant et Bendir

Bach, Pergolèse, Haendel…

bendir.jpgbendir-2.jpg

Bendir http://www.belly-dance.org/bendir.html

marc-b-2.jpg

Marc Bouriche, poète: Récitant

… cinglant vers la haute mer sur la proue d’un florilège …

Christian Bobin, Rainer M Rilke, Hafez, Emily Dickinson, Jean-Marie Kerwich, Jean Grosjean, Lydie Dattas, Aragon et Marc Bouriche.

lettres-descale-web.jpg

…notre port… un secret.

Répétition aux 4 vents :

img_1528-web-2.jpg

img_1531-web-3.jpg

Sous le regard attentif de l’auditoire

img_1517-2.JPG

img_1534-2.JPG

Renseignements pratiques:

Forum 104, 104 Rue de Vaugirard, 75006 Paris, métro St Placide, http://www.forum104.info/  Dates:  Dimanche 24/10 à 11h30; Samedi 20/11; Lundi 20/12/2010 à 20h30; Dimanche 23/01/2011 à 11h30.

Entrée: 10€ (8€ pour les adhérents). Un verre de l’amitié offert aprés le récital.

____&&____

“Il est plus facile de mourir que d’aimer, c’est pourquoi  je me donne le mal de vivre, mon amour.”

ARAGON

____&&____

 

Les apparences sont trompeuses. Un observateur distrait pourrait croire qu’il vient ici se nourir de Musique et de Poésie en compagnie des muses.

Même s’il n’a pas tout à fait tort nous lui proposons d’élargir sa perspective et l’invitons à venir partager ce banquet auquel nous sommes tous conviés ce soir.

Nos deux Muses y seront bien sûr nos hôtesses diligentes mais elles seront serviteur, avec bonheur, d’une invitée d’honneur…. 

____&&____

Notre présence…

____&&____

En son absence je t’appartiens,

“Ô toi divine Mort où tout rentre et s’efface, Accueille tes enfants dans ton sein étoilé, Affranchis-nous du temps, du nombre et de l’espace, Et rends-nous le repos que la vie a troublé.”

leconte_de_lisle-web.jpg

Leconte de Lisle

____&&____

 

Published in:Uncategorized ||on septembre 6th, 2010 |

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 30 articles | blog Gratuit | Abus?